Tennis PORTRAIT. Clément Latorre, un Fuxéen de 17 ans, va disputer les Jeux européens paralympiques de tennis de table

Tennis PORTRAIT. Clément Latorre, un Fuxéen de 17 ans, va disputer les Jeux européens paralympiques de tennis de table

Tennis

l’essentiel
Clément Latorre, jeune joueur de tennis de table de 17 ans originaire de Foix, en Ariège, décolle lundi 27 juin pour disputer ses premiers Jeux européens paralympiques de la jeunesse, en Finlande. Une consécration pour le pongiste, licencié à Foix et à l’ASPTT Toulouse, atteint d’une malformation de naissance. Portrait.

À seulement 17 ans, le pongiste originaire de Foix, en Ariège, Clément Latorre va disputer ses premiers Jeux européens paralympiques de la jeunesse, en Finlande. “J’ai encore du mal à y croire, je pense que je vais vraiment réaliser lorsque je serai à Paris”, confie-t-il à quelques heures du départ.

A lire aussi :
Clément Latorre retenu en équipe de France handisport

Après une nuit passée à l’Insep (l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance), le jeune homme, originaire de Ferrières-sur-Ariège, embarque lundi 27 juin 2022 pour la ville de Lahti où se déroule la compétition. Aux côtés de sept autres pongistes, il représente la France du 27 juin au 4 juillet, dans la compétition où se déroulent aussi des épreuves d’athlétisme, de natation et de boccia. Une nouvelle étape est donc franchie pour Clément Latorre, en pleine ascension depuis près de deux ans maintenant.

Tennis Première licence à 12 ans

Pourtant, le tennis de table ne faisait pas partie des activités qu’il pensait pratiquer un jour à un tel niveau. D’abord licencié dans le club local de natation, il découvre la discipline lors d’un atelier à la ludothèque de son village. “Ça m’a plu et j’ai donc cherché un club. J’ai découvert que le PPC était à tout juste cinq minutes de chez moi.” Il y prend sa licence, à tout juste 12 ans, et joue dès lors aux côtés de pongistes dits valides. Un an plus tard, il se licencie à l’ASPTT Toulouse où une section handisport existe.

A lire aussi :
Le Fuxéen Clément Latorre 3e aux championnats de France de tennis de table

Malgré tout, la majeure partie de ses entraînements se déroule à Foix. “Je m’entraîne environ quatre fois par semaine, pendant plusieurs heures, explique-t-il. Je dois concilier ma pratique du sport et l’école. Je ne souhaite rien délaisser.” Actuellement en première générale au lycée Gabriel-Fauré de la cité comtale, Clément semble pour l’heure y parvenir. “J’ai passé l’écrit du bac de français il y a quelques jours, ça s’est très bien passé”, confie-t-il.

Tennis Objectif podium

Alors qu’il disputera sa première compétition internationale en Finlande, les oraux du bac de français se dérouleront en même temps. “Je ferais partie de la session de rattrapage en septembre, la Fédération m’a fourni une convocation et je n’ai pas eu de problème avec l’académie pour reporter mon examen.” Il pourra donc se concentrer pleinement sur la compétition dans laquelle il jouera à la fois en individuel, et en double, au côté de Baptiste Lenne, issu du pôle France de Talence (Gironde).

A lire aussi :
Clément Latorre se met en valeur

“L’objectif est bien de faire un podium, reconnaît-il. Mais si j’arrive avant-dernier, tant pis. L’essentiel, c’est de s’amuser, de profiter. Je sais que ça ne sera pas ma dernière compétition internationale.” Serein, le pongiste, qui a intensifié ses entraînements depuis l’annonce de sa participation à la compétition, surfe sur un bon état d’esprit. “J’ai eu un passage à vide en début d’année 2022, j’ai enchaîné quelques défaites, poursuit-il. Mais dernièrement, j’ai repris confiance, notamment avec une victoire en Super Coupe d’Ariège. J’avais besoin de gagner pour me rassurer.” Il aura donc à cœur de ramener une médaille dans son département natal.

Tennis Son club et sa famille à fond derrière lui

Clément Latorre a connu une ascension fulgurante. Ces dernières années, il a raflé de nombreuses victoires aussi bien sous les couleurs du PPC de Foix que de l’ASPTT Toulouse. Il a notamment terminé troisième des championnats de France Élite de tennis de table handisport, en 2021 et en 2022. Il est aussi passé en équipe régionale chez les valides. Un palmarès qui lui a permis d’être sélectionné pour ces Jeux européens. “Je dois beaucoup au club de Foix, reconnaît-il. C’est grâce à lui, son engagement à mes côtés et son soutien, que j’en suis là.”

D’ailleurs, au club, Clément Latorre fait la fierté du groupe. Éric Piquemal, le président, ne tarit pas d’éloges à son sujet. “C’est un garçon motivé, fair-play, qui ne se plaint jamais. Un compétiteur, mais dans le bon sens du terme. C’est un exemple pour tous.”

Fiers, ses parents le sont aussi. Ils accompagneront le jeune homme de loin lors de sa première compétition internationale. “Je ne pourrais leur parler que 15 minutes par jour, pour garder la bulle de l’équipe de France”, conclut le jeune homme. En espérant de belles retrouvailles ariégeoises, à l’issue de la compétition.

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published.