1. autres compétitions
  2. afrique
  3. can

Patrick Juillard
17/01/2022 18h40  |  MIS À JOUR LE 17/01/2022 À 18h50

football

Adam Masina, le latéral gauche international marocain de Watford, a expliqué lundi que son club avait tenté de le dissuader d’aller jouer la CAN avec les Lions de l’Atlas.

Avec une demi-douzaine de titulaires potentiels africains, Watford est le club de Premier League le plus pénalisé (au moins numériquement) par la CAN. Aussi la formation londonienne a-t-elle tenté de retenir ses internationaux. Cette obstruction a fonctionné avec l’attaquant nigérian Emmanuel Dennis, mais pas avec le Sénégalais Ismaïla Sarr, qui a rejoint sa sélection blessé, au risque de se mettre en porte à faux avec ses employeurs.

Football « Nous avions un accord, mais… »

Un autre joueur des Hornets présent à la CAN 2021, le Marocain Adam Masina a lui aussi été l’objet de manœuvres. « Nous avions un accord, mais il y a eu un petit problème le moment venu, quand le club vivait un moment clé de la saison, avec 3 matchs importants très rapprochés, a raconté le joueur de 28 ans. Le directeur sportif m’a alors demandé de rester mais j’avais déjà pris la décision d’aller à la CAN aider mon équipe. Je ne le regrette pas, c’est une grande opportunité qui m’est offerte. »

Football Qui va à la CAN perd sa place ?

Titulaire dans le couloir gauche de la défense des Lions de l’Atlas, Adam Masina emmagasine de l’expérience internationale. Pendant ce temps-là, Watford a recruté l’Ivoirien Hassan Kamara, arrivé de l’OGC Nice. L’ancien Rémois n’avait lui pas été retenu pour la CAN par Patrice Beaumelle.