1. mercato

Jocelyn Jobert
16/01/2022 22h58  |  MIS À JOUR LE 16/01/2022 À 19h04

football

Erling Haaland prétend avoir été mis sous pression par le Borussia Dortmund. Le club allemand utilise son droit de réponse.

Sebastian Kehl, dirigeant du Borussia Dortmund, a déclaré que le club avait été surpris par les récents commentaires d’Erling Haaland, lorsque l’attaquant a affirmé que le club lui mettait la pression pour prendre une décision sur son avenir. Après une confortable victoire 5-1 contre Freiburg vendredi, l’attaquant a déclaré qu’il prendrait bientôt une décision sur son avenir en raison de la pression exercée sur lui par Dortmund.

Football Pas d’ultimatum pour Haaland

« Il n’y a rien de nouveau, pas de discussions », a déclaré Kehl. « J’ai été surpris par les propos d’Erling. Je vais lui parler et lui demander pourquoi il a donné une interview comme ça après une victoire 5-1. Nous n’avons mis aucune pression sur lui ». Haaland et Dortmund ont un accord qui pourrait voir le joueur partir à la fin de la saison, la clause libératoire en place serait de l’ordre de 75 millions d’euros. Manchester City, Barcelone et le Real Madrid sont tous intéressés.

Bien que Kehl ait nié que des pressions aient été exercées sur Haaland, il a reconnu que le club aurait besoin d’avoir une réponse de Haaland à un moment donné afin de pouvoir planifier la saison prochaine. « A un moment donné, nous devons savoir quels joueurs nous aurons pour la saison prochaine », a ajouté Kehl. Mais, il n’y a pas d’ultimatum. Nous ne sommes pas financièrement dépendants de ce que nous obtiendrons pour Haaland. Nous voulons qu’il continue, mais nous devons gagner des trophées pour cela. »

Football Info