Election La Tunisie met le Nigeria au tapis

Election La Tunisie met le Nigeria au tapis

Election

election Bruno Ahoyo

C’est déjà la première surprise des huitièmes de finale de cette CAN 2021. Grâce à un but de Youssef Msakni inscrit au retour des vestiaires (47e), la Tunisie s’est imposée ce dimanche soir à Garoua, contre le Nigeria (0-1). Alors qu’ils étaient fortement diminués (10 joueurs absents pour COVID, en plus de leur entraîneur Mondher Kebaier), les Aigles de Carthage ont réussi à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN, après une rencontre où ils ont été peu mis en danger par les Super Eagles nigérians. Après un premier tour abouti, le Nigeria du Nantais Moses Simon a raté son match, alors qu’Alex Iwobi a été exclu à la 66e minute après un carton rouge sévère.

Coupe d’Afrique des Nations

Sourire retrouvé pour la Tunisie, qualification envolée pour la Côte d’Ivoire

16/01/2022 À 18:00

Election Le Nigeria a raté son match

Alors qu’ils étaient largement favoris, les Nigérians ont franchement peiné à asseoir leur domination sur la rencontre. En difficulté au moment de combiner dans les 30 derniers mètres, les joueurs d’Augustine Eguavoen vont concéder la première occasion du match, sur un centre de Mohamed Dräger repris par Montassar Talbi au cœur de la surface et sauvé de justesse par Wilfried Ndidi sur la ligne (10e). Cela a permis aux Aigles de Carthage de prendre confiance au fur et à mesure de la première période, alors que l’ensemble nigérian se délitait peu à peu.

Belmadi, obsession, Mahrez : Comment l’Algérie a-t-elle pu en arriver là ?

Seule une timide tentative de Joe Aribo (12e) était contrée de justesse en corner, alors que les ailiers des Super Eagles, points forts de cette équipe lors du premier tour, Samuel Chukwueze (Villarreal) et Moses Simon (FC Nantes) étaient systématiquement mis en échec sur leurs côtés respectifs.

Election Un exploit individuel de Msakni a suffi

L’appétit vient en mangeant et les Aigles de Carthage ont saisi à la gorge leur proie dès le début du second acte. Sur un long ballon de Mohamed Dräger, le capitaine tunisien Youssef Msakni a déposé Ola Aina et Wilfried Ndidi avant d’armer une terrible frappe du droit à 30 mètres, sur laquelle la main du gardien nigérian Maduka Okoye n’a pas été assez ferme (0-1, 47e). Dès lors, le Nigeria a définitivement cédé à la panique, avant de perdre pied suite à l’exclusion d’Alex Iwobi suite à une semelle très maladroite sur Msakni (66e).

“Hazard n’est pas un mercenaire, il pourrait nous surprendre avec sa future destination”

Entré en jeu, l’attaquant d’Everton aura passé 9 minutes sur la pelouse. Malgré des tentatives de Simon (68e, 83e), Ndidi (88e) et Sadiq (90e+1), le Nigeria, trop brouillon, n’a jamais pu refaire son retard, alors que les Aigles de Carthage ont failli inscrire un second but par Naïm Sliti (75e). La Tunisie rejoint les quarts de finale ainsi et gagne également le droit de rester à Garoua : les coéquipiers de Wahbi Khazri affronteront le Burkina Faso, vainqueur de l’autre huitième de finale du jour, samedi 29 janvier au stade Roumdé Adjia.

Coupe d’Afrique des Nations

Les Super Eagles s’envolent vers les huitièmes

15/01/2022 À 17:58

Coupe d’Afrique des Nations

Pourquoi la Tunisie n’est pas revenue sur le terrain ? “Mes joueurs prenaient un bain de glace”

12/01/2022 À 17:06

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published.